mercredi 20 février 2013

L'année 1774 vue par le curé de Chauvigny (86)

    En cherchant le mariage des 5 fois arrières grands parents de mon chéri, j'ai pu lire le ressenti du curé de Chauvigny (Vienne) sur l'année 1774:



AD86-BMS Chauvigny - Collection communale - vue 11/114


"Cette année 1774 a été remarquable par
la mort du Roy Louis Quinze du nom, et
du pape Clément Quatorze (Laurent Gangan)
Le peuple qui est et sera toujours peuple,
ne manqua pas de publier que le Roy et le
pape et le Roy étaient morts dans l'année,
à cause de l'extinction des jésuites. (Le
peuple avait tenu les mêmes discours,
il y a quelques siècles à l'occasion de la
mort de Philippe le Bel Roy de France
et du pape Boniface Huitième, qui
avaient abolis l'ordre des templiers.)
Le vray est que les jésuites font un grand
vide, et sont regrettés des vrays citoyens,
les sciences et les moeurs se ressentent de
leurs destruction.
Louis Seize à son avènement à la couronne
a rétabli les anciens parlements dans
leurs premiers droits Poitiers où il y avait
depuis 1771 un Conseil Supérieur ainsi
que dans plusieurs autres villes, a été
dans la dernière consternation, la capitale
et la province, ont vu avec chagrin ce
changement subi et inattendu, mais
tout est en combustion dans le Royaume.
La magistrature, l'état ecclésiastique, les
princes de sang ? tout est en guerre.
Cependant l'impiété domine dans le royaume,
le matérialisme se prêche sur les toits,
et la religion de Jésus Christ est attaquée
de toutes parts. Dieu veille pour donner
des temps plus sereins et plus tranquilles,
et rendre à son église la paix si désirée

Da pacem domine in diebus nostris

Beaulieu Curé Chne"


Oh mes aïeux, à défaut de trouver un soi-disant lien entre le château de Chauvigny et mes beaux-ancêtres, j'ai fait la connaissance d'un curé volubile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire